Découvrez toutes nos formations

Master ESJ Lille

Conditions d'accès :
Bac +3
ou 180 ECTS minimum
Durée :
2 ans
Formation en partenariat avec :

Le Diplôme ESJ Lille est le diplôme le plus ancien de l'école.
 

La première promotion est entrée dans les murs en 1924.
C'est aujourd'hui un diplôme reconnu par la Commission Paritaire Nationale de l'Emploi des Journalistes (CPNEJ) et par le ministère de l'Enseignement supérieur comme étant de niveau Master 2.

La scolarité dure deux ans. À l'issue de ces deux années, les étudiants bénéficient d'une double diplomation : le diplôme de l'ESJ Lille et le diplôme de Sciences Po Lille. Les élèves, 60 par promotion (dont 10 étudiants internationaux - voir onglet "Étudiants internationaux") suivent un enseignement généraliste en première année et spécialisé en seconde. Grâce aux stages et aux collaborations avec les entreprises de presse, ils arrivent dans la vie active avec un savoir-faire reconnu et les premiers jalons posés dans les médias. Les étudiants sont encadrés par une équipe de journalistes chevronnés et aguerris aux exigences de la pédagogie, dirigés par des responsables de formation pour les enseignements de radio, télévision, presse écrite et multimédia.

Comment accéder à cette formation ? 

On y entre sur concours. Ce dernier est ouvert aux titulaires d'une Licence ou de 180 crédits ECTS - ou d'un diplôme supérieur - à la date de la rentrée scolaire qui suit le concours. Il n'est pas posé de condition d'âge ni de nombre maximal de candidatures au concours d'entrée. 
Le concours est ouvert aux étudiants de nationalité française ou ayant la double nationalité française et étrangère. Les autres candidats s'orienteront vers la procédure d'admission des étudiants internationaux. 

Quelles études suivre avant d'intégrer une école de journalisme ? 

Pour les élèves de terminale ou les étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits ECTS, l'ESJ Lille propose, en partenariat avec l'Université de Lille, une formation post bac pour se préparer aux concours des écoles de journalisme : l'Académie ESJ Lille
Les 220 heures de cours annuels de l'Académie ESJ Lille font partie intégrante de la licence et se substituent à certains cours de l'Université. En trois ans, les étudiants ont donc obtenu les 180 crédits ECTS nécessaires pour s'inscrire aux concours des écoles de journalisme et suivi une préparation spécifique à ces concours. Des accès directs sont possibles en L2 et L3. 
En savoir plus 


La scolarité dure deux ans en contrôle continu...

L'année scolaire commence dans la deuxième quinzaine de septembre pour se terminer à la fin du mois de mai. La scolarité est d'environ 35 heures hebdomadaires auxquelles s'ajoute un investissement personnel demandé en dehors des heures de présence à l'école. Les cours sont obligatoires. Les étudiants peuvent travailler les week-end de seconde année dans de nombreuses rédactions, parisiennes majoritairement mais aussi lilloises, partenaires de l'ESJ Lille. 

Les étudiants disposent d'un matériel professionnel moderne : salles multimédia, stations de publication assistée par ordinateur, studios radio, plateau télé, etc. Soit tous les outils d'un bon journaliste professionnel. Ils ont aussi à leur disposition la bibliothèque la plus riche dans le domaine des médias : 10 000 livres et plus de 300 publications.

L'école recommande à chacun des étudiants d'être en possession d'un ordinateur personnel et du permis de conduire. 

L'évaluation du travail

L'évaluation du travail est effectuée de façon continue par des exercices pratiques et des travaux de contrôle des connaissances.

Les stages

Le stage en presse quotidienne régionale (PQR), rémunéré et obligatoire, de deux mois minimum, entre les deux années de scolarité, permet aux étudiants d'avoir un premier contact concret avec la profession. 
Plusieurs stages sont proposés aux étudiants pendant la seconde année dans les médias de la spécialisation des étudiants.

Le diplôme de l'ESJ Lille, visé par le ministère de l'Éducation nationale

Le diplôme de l'ESJ Lille est revêtu du visa du ministère de l'Éducation nationale, sous son contrôle, les méthodes pédagogiques font l'objet d'une réflexion commune et constamment menée, en liaison avec les étudiants, par les professeurs de faculté, les journalistes professionnels, les praticiens et les spécialistes qui collaborent au sein du corps professoral. 

Les enseignements de la première année de scolarité se divisent en trois grandes parties.

Un bloc d’enseignements de base dits « généraux et spécialisés », des enseignements techniques et professionnels et un projet annuel de création d’un site d’information et d’un magazine d’actualité.

En première année, l'étudiant suit, à l'ESJ Lille et à Sciences Po Lille, un ensemble de cours afin de poser et consolider le socle de ses connaissances : 

  • Éthique professionnelle, déontologie, compréhension des enjeux auxquels sont confrontés les médias
  • Français et écriture journalistique
  • Étude de l'actualité et discussions sur des sujets d'actualité
  • Faits d'actualité internationale (cours dispensés en anglais)
  • Histoire des religions
  • Histoire des médias
  • Droit de la presse
  • Économie de la presse

Parallèlement à ces enseignements théoriques, les étudiants sont répartis en petits groupes dans lesquels ils sont formés aux techniques de base du métier de journaliste dans les différents médias.

  • En journalisme numérique : l'écriture web, les réseaux sociaux, les outils numériques, la vidéo, la sécurité des communications
  • En télé et radio : l'écriture audiovisuelle, le positionnement vocal, le reportage, la présentation 
  • En presse écrite et agence de presse : la collecte de l'information, la construction et la rédaction d'un article, les genres rédactionnels (portrait, interview, enquête...), la mise en page, le secrétariat de rédaction, la photographie

En fin de première année, les étudiants consacrent plusieurs semaines à un travail d’enquête pour être confrontés à un sujet complexe et à son traitement.

  • Travaux pratiques de création de médias intégrant des données financières, budgétaires, juridiques et marketing
  • Initiation à la recherche
  • Séminaires prospectifs (colloque sur l'intelligence artificielle, sur l'éducation aux médias et la citoyenneté)

Un stage d’été rémunéré de deux mois au minimum (juillet-août), partie intégrante de la formation, prend place entre les deux années d’études. L’école propose à l’étudiant un stage qui se déroule dans une entreprise de la presse quotidienne régionale et fait l’objet d’une convention entre l’École et l’entreprise d’accueil. Dans la perspective de ce stage, il est indispensable que les étudiants possèdent le permis de conduire.

À son entrée en seconde année, l’étudiant a déjà tiré bénéfice de la formation professionnelle de base offerte en première année dans les différents secteurs de l’information (presse écrite, agence, radio, télévision, multimédia).

En outre, le stage d’été lui a permis de dépasser la simulation pour travailler au moins deux mois dans les conditions réelles du métier. Après une première année généraliste, pendant laquelle l’étudiant a découvert tous les médias et a consolidé son socle de connaissances, il débute la seconde année par une phase de reprise en main de tous les outils techniques puis se spécialise.

Des grands thèmes d’actualité sont approfondis notamment dans les domaines de l’économie, la politique, la justice, le sport, l’environnement et l’Europe. L’étudiant reçoit des enseignements académiques de chercheurs et professeurs spécialisés et des enseignements pratiques de journalistes spécialisés. Ces enseignements sont préparés conjointement par les équipes pédagogiques de l’ESJ Lille et de Sciences Po Lille.

La formation pratique qui lui sera proposée pendant la seconde année d’études aura donc pour premier objet l’approfondissement de l’acquis.

Pour satisfaire au mieux la double exigence d’une spécialisation souhaitable et d’une polyvalence nécessaire, les enseignements professionnels de seconde année comportent :

  • Un enseignement de tronc commun (web et nouveaux médias, radio, télévision, presse écrite, agence) inscrit au programme de tous les étudiants.
  • Une période intensive immédiatement préalable à l’entrée dans la profession, majoritairement consacrée à la spécialité dans laquelle l’étudiant aura été reconnu le plus compétent et le plus motivé. Pendant cette longue période, l’étudiant est mis au quotidien dans les conditions d’exercices de la profession, sou- vent dans des sessions dites « de rédaction constituée » avec production de journaux écoles dans les différents médias.

Chaque année, les étudiants réalisent intégralement (textes, maquettes, photos) un magazine en couleur et un site internet thématique. Ce travail qui se mène sur plusieurs mois amène les étudiants à tester en conditions réelles les connaissances acquises tout au long de la première année.

La crise belge en 2008, la Géorgie un an après la crise Russe en 2009, la Turquie en 2010, la montée des extrêmes en Europe en 2011, Sur la route des Utopies, tour d’horizon des rêveurs avant la présidentielle en 2012, les Algériens en France en 2013, autour de la ligne de front de la première guerre mondiale en 2014, sur la ville polonaise Wroclaw (future capitale européenne de la culture) en 2015, sur les murs qui demeurent ou s’érigent aux quatre coins de l’Europe « À qui profitent les murs ? » en 2016, « Sur-vivre la route » sur le parcours des migrants qui passent par la Méditerranée pour atteindre l’Europe à la recherche d’une vie meilleure, en 2017 et en 2018, (Dés)union Jack sur le thème du Brexit.

Le thème choisi en 2019 : les 30 ans de la chute du mur de Berlin (www.damlesheritiers.fr).
Plus de trente étudiants en deuxième année de master ont travaillé pendant plus d’un mois sur les 30 ans de la chute du mur de Berlin. Ce travail correspond à 3 jours de reportage sur place, 6 caméras, 13 zooms, 15 appareils photos et 6 chapitres pour une trentaine de contenus.

Leur série de reportages est en ligne sur www.damlesheritiers.fr.
« Les héritiers de 89 » : qui sont-ils ? Trop jeunes pour avoir connu la chute du mur de Berlin, ils entretiennent pourtant une relation particulière avec cet événement historique. À chaque anniversaire de la chute du Mur, c’est la même chanson : dans les journaux, celles ou ceux qui l’ont vécue se remémorent, racontent la nuit d’une vie, fouillent dans leurs souvenirs. Au souvenir, nous avons préféré l’héritage. Nous, jeunes journalistes, sommes allés à la rencontre du Berlin d’aujourd’hui, profondément marqué par le Berlin d’hier. Le 9 novembre 1989, les élèves de l’ESJ Lille faisaient partie des rares journalistes à être sur place. Trente ans plus tard, nous reprenons le flambeau et donnons la parole à la « génération post Mur ». 

Avec le soutien de :

L’étudiant bénéficie d’un accompagnement individualisé par le responsable pédagogique de son média. Choix des stages, mise en relation avec les recruteurs, accompagnement des projets et des trajectoires personnelles et professionnelles s’organisent à l’intérieur de cette période dite intensive.

La seconde année peut-être suivie en apprentissage. En 2019-2020, la moitié des étudiants se forment par l’apprentissage. Les rédactions qui ont accueilli notamment des apprentis : Ouest France, RMC, TF1, Europe 1, Le Figaro, La Voix du Nord, RFI, Le Monde, l’AFP, Loopsider, BFMTV, Canal +, La Croix, France Télévisions, …


test tst

En première année, l'étudiant suit, à l'ESJ Lille et à Sciences Po Lille, un ensemble de cours afin de poser et consolider le socle de ses connaissances : 

  • Éthique professionnelle, déontologie, compréhension des enjeux auxquels sont confrontés les médias
  • Français et écriture journalistique
  • Étude de l'actualité et discussions sur des sujets d'actualité
  • Faits d'actualité internationale (cours dispensés en anglais)
  • Histoire des religions
  • Histoire des médias
  • Droit de la presse
  • Économie de la presse

Parallèlement à ces enseignements théoriques, les étudiants sont répartis en petits groupes dans lesquels ils sont formés aux techniques de base du métier de journaliste dans les différents médias.

  • En journalisme numérique : l'écriture web, les réseaux sociaux, les outils numériques, la vidéo, la sécurité des communications
  • En télé et radio : l'écriture audiovisuelle, le positionnement vocal, le reportage, la présentation 
  • En presse écrite et agence de presse : la collecte de l'information, la construction et la rédaction d'un article, les genres rédactionnels (portrait, interview, enquête...), la mise en page, le secrétariat de rédaction, la photographie

En fin de première année, les étudiants consacrent plusieurs semaines à un travail d’enquête pour être confrontés à un sujet complexe et à son traitement.

  • Travaux pratiques de création de médias intégrant des données financières, budgétaires, juridiques et marketing
  • Initiation à la recherche
  • Séminaires prospectifs (colloque sur l'intelligence artificielle, sur l'éducation aux médias et la citoyenneté)

Un stage d’été rémunéré de deux mois au minimum (juillet-août), partie intégrante de la formation, prend place entre les deux années d’études. L’école propose à l’étudiant un stage qui se déroule dans une entreprise de la presse quotidienne régionale et fait l’objet d’une convention entre l’École et l’entreprise d’accueil. Dans la perspective de ce stage, il est indispensable que les étudiants possèdent le permis de conduire.

Des grands thèmes d’actualité sont approfondis notamment dans les domaines de l’économie, la politique, la justice, le sport, l’environnement et l’Europe. L’étudiant reçoit des enseignements académiques de chercheurs et professeurs spécialisés et des enseignements pratiques de journalistes spécialisés. Ces enseignements sont préparés conjointement par les équipes pédagogiques de l’ESJ Lille et de Sciences Po Lille.



La formation pratique qui lui sera proposée pendant la seconde année d’études aura donc pour premier objet l’approfondissement de l’acquis.

Pour satisfaire au mieux la double exigence d’une spécialisation souhaitable et d’une polyvalence nécessaire, les enseignements professionnels de seconde année comportent :

  • Un enseignement de tronc commun (web et nouveaux médias, radio, télévision, presse écrite, agence) inscrit au programme de tous les étudiants.
  • Une période intensive immédiatement préalable à l’entrée dans la profession, majoritairement consacrée à la spécialité dans laquelle l’étudiant aura été reconnu le plus compétent et le plus motivé. Pendant cette longue période, l’étudiant est mis au quotidien dans les conditions d’exercices de la profession, sou- vent dans des sessions dites « de rédaction constituée » avec production de journaux écoles dans les différents médias.


Chaque année, les étudiants réalisent intégralement (textes, maquettes, photos) un magazine en couleur et un site internet thématique. Ce travail qui se mène sur plusieurs mois amène les étudiants à tester en conditions réelles les connaissances acquises tout au long de la première année.

La crise belge en 2008, la Géorgie un an après la crise Russe en 2009, la Turquie en 2010, la montée des extrêmes en Europe en 2011, Sur la route des Utopies, tour d’horizon des rêveurs avant la présidentielle en 2012, les Algériens en France en 2013, autour de la ligne de front de la première guerre mondiale en 2014, sur la ville polonaise Wroclaw (future capitale européenne de la culture) en 2015, sur les murs qui demeurent ou s’érigent aux quatre coins de l’Europe « À qui profitent les murs ? » en 2016, « Sur-vivre la route » sur le parcours des migrants qui passent par la Méditerranée pour atteindre l’Europe à la recherche d’une vie meilleure, en 2017 et en 2018, (Dés)union Jack sur le thème du Brexit.

Le thème choisi en 2019 : les 30 ans de la chute du mur de Berlin (www.damlesheritiers.fr).
Plus de trente étudiants en deuxième année de master ont travaillé pendant plus d’un mois sur les 30 ans de la chute du mur de Berlin. Ce travail correspond à 3 jours de reportage sur place, 6 caméras, 13 zooms, 15 appareils photos et 6 chapitres pour une trentaine de contenus.

Leur série de reportages est en ligne sur www.damlesheritiers.fr.
« Les héritiers de 89 » : qui sont-ils ? Trop jeunes pour avoir connu la chute du mur de Berlin, ils entretiennent pourtant une relation particulière avec cet événement historique. À chaque anniversaire de la chute du Mur, c’est la même chanson : dans les journaux, celles ou ceux qui l’ont vécue se remémorent, racontent la nuit d’une vie, fouillent dans leurs souvenirs. Au souvenir, nous avons préféré l’héritage. Nous, jeunes journalistes, sommes allés à la rencontre du Berlin d’aujourd’hui, profondément marqué par le Berlin d’hier. Le 9 novembre 1989, les élèves de l’ESJ Lille faisaient partie des rares journalistes à être sur place. Trente ans plus tard, nous reprenons le flambeau et donnons la parole à la « génération post Mur ». 

Avec le soutien de :



L’étudiant bénéficie d’un accompagnement individualisé par le responsable pédagogique de son média. Choix des stages, mise en relation avec les recruteurs, accompagnement des projets et des trajectoires personnelles et professionnelles s’organisent à l’intérieur de cette période dite intensive.



La seconde année peut-être suivie en apprentissage. En 2019-2020, la moitié des étudiants se forment par l’apprentissage. Les rédactions qui ont accueilli notamment des apprentis : Ouest France, RMC, TF1, Europe 1, Le Figaro, La Voix du Nord, RFI, Le Monde, l’AFP, Loopsider, BFMTV, Canal +, La Croix, France Télévisions, …




Vous êtes boursier

Les frais de scolarité sont établis en fonction du barème des bourses du CROUS.


Vous n'êtes pas boursier

Un mécanisme de modulation des droits d’inscription entre en vigueur à partir de la rentrée 2020. Dans un souci de plus grande équité sociale entre les élèves, la modulation est établie en fonction du revenu fiscal des parents et repose sur un système de progressivité.


Depuis l’accord de double diplomation avec Sciences Po Lille, les étudiants doivent également acquitter les frais de scolarité de Sciences Po Lille qui s’élevaient en 2019-2020 à 1210 euros (gratuité pour les boursiers sur critères sociaux).




Conditions d'admission

Le recrutement des étudiants en master généraliste se fait sur concours.

Ce dernier est organisé en deux temps :

  • Des épreuves écrites dites d'admissibilité
  • Puis des épreuves orales d'admission réservées aux candidats déclarés admissibles par le jury du concours à l'issue des écrits.

Chaque épreuve est affectée d'un coefficient. Les résultats des épreuves écrites des candidats admissibles sont portés à la connaissance des jurys des épreuves orales mais il n'est pas tenu compte de ce classement lors des épreuves orales.


Consulter les frais de concours




Épreuves écrites d'admissibilité

Libre propos (1h30)
Coefficient 2

Le candidat doit composer de manière libre sur un thème suggéré afin de permettre des interprétations variées. Il s'agit de tester la créativité du candidat, la richesse de ses moyens d'expression, la fécondité de son imagination et sa capacité à la maîtriser, son aptitude à sortir des sentiers battus sans se précipiter dans l'extravagance.

Actualité et compréhension du monde contemporain (2h)
Coefficient 4

Le candidat répond à une série de questions d'actualité, de culture générale et de compréhension du monde contemporain. Les formes des questions peuvent être variées (réponse courte, réponse semi-développée, carte, photo, exercices divers).

Question d'actualité thématisée (30mn)
Coefficient 1

Le candidat répond à une question d'actualité (ou à une série de questions) sur un thème choisi.

Français (30mn)
Coefficient 1

Le candidat répond à une série de questions visant à juger sa maîtrise de la langue française. Ces questions peuvent porter sur du vocabulaire, de la grammaire, de la conjugaison.

Visionnage (1h30)
Coefficient 2

Aussitôt après une projection, le candidat rédige un texte. Le jury cherche à vérifier sa capacité à être témoin d'événements et à les restituer en les hiérarchisant. Tous les genres de supports audiovisuels sont possibles et peuvent servir à cette épreuve.


Épreuves orales d'admission

Projet professionnel (20 à 35mn) Coefficient 3

Cette épreuve ne comporte pas de préparation. Le candidat est interrogé sur son projet professionnel. L'objectif principal poursuivi par le jury est de vérifier la solidité et la motivation du projet professionnel.

Démarche de reportage (35mn) Coefficient 1

Cette épreuve comporte 15 minutes de préparation puis 20 minutes à l'oral. Le candidat tire au sort deux sujets et en choisit un. Après le temps de préparation, il se présente ensuite devant un jury à qui il doit détailler la démarche de reportage qu'il mettrait en place pour un média qu'il détermine. Il doit être capable de contextualiser son sujet et de répondre à toutes questions qui s'y rattachent.

Anglais (30mn) Coefficient 1

Le candidat tire un sujet au sort et dispose de 15 minutes pour prendre des notes et réfléchir au thème proposé. Il se présente ensuite face à un examinateur et entretient avec lui une discussion sur ce thème. Cet entretien vise à apprécier le niveau de maîtrise de la langue du candidat. Il est attendu qu'il puisse s'exprimer de manière claire en anglais sur une grande variété de sujets.


Modalités d'inscription
  • Première phase obligatoire : l'inscription en ligne

    Les inscriptions sont ouvertes du lundi 13 janvier au mercredi 15 avril 2020 minuit. Aucune dérogation ne sera accordée.
    Pour s’inscrire, le candidat devra compléter le formulaire en ligne et procéder au paiement de son inscription par carte bancaire.

    Le lien vers le formulaire d'inscription sera disponible à partir de janvier 2021.

  • Plus de détails sur cette étape

    Vous pouvez remplir votre dossier en plusieurs fois. Après avoir rempli la première page du dossier intitulée «Vos informations», à chaque étape suivante, vous pourrez cliquer sur le lien «Recevoir le lien par email pour continuer plus tard». Attention, il ne vous sera plus possible de modifier votre inscription après validation du paiement. Il faudra alors communiquer tout changement (adresse par exemple) par mail à l’adresse suivante : nassira.allouss@esj-lille.fr

    Recommandations à lire avant de s’inscrire :

    Pour remplir le dossier, il est impératif d’utiliser les navigateurs Chrome ou Firefox.
    Les pièces justificatives à téléverser à la fin du dossier doivent être aux formats .pdf ou .jpeg et leur taille ne doit pas dépasser 5 Mo.
    Sur la page validation, ne remplissez le champ «code d’inscription» que si l’ESJ Lille vous a transmis un code. Si vous n’avez pas reçu de code, laissez ce champ libre et procéder directement au paiement.

    À la fin du dossier, vous devrez téléverser les différentes pièces justificatives :

    • Un CV
    • Une lettre de motivation. Cette lettre de 1000 mots maximum doit vous permettre de vous présenter et de mettre en avant des éléments de votre parcours et de votre motivation que le dossier ne fait pas apparaître. Vous devez, en premier lieu, expliquer  votre intérêt pour la formation. Pourquoi avoir choisi cette formation ? Quel événement, quel fait dans votre vie vous a mené vers le journalisme ? Expliquez pourquoi vous avez privilégié ce choix plutôt qu’un autre ? Quel est votre projet professionnel ?
    • Une photo d’identité
    • Un justificatif du bac +3 validé ou 180 ECTS (diplôme ou relevé de notes justifiant de l’obtention du diplôme). Si vous êtes en cours de validation merci de joindre une attestation d’inscription universitaire prouvant votre inscription en L3,
    • Un avis définitif de bourse 2019-2020 (pour les étudiants boursiers). Attention l’avis conditionnel de bourse n’est pas accepté.


  • Deuxième phase obligatoire : le paiement

    À la fin de l’inscription, le candidat sera dirigé vers le site de paiement de l’ESJ Lille afin de régler en ligne les frais de concours (pour les étudiants boursiers, joindre obligatoirement une copie de la notification d’attribution définitive 2019-2020, les notifications conditionnelles ne sont pas acceptées).

  • Plus de détails sur cette étape

    Dans le dossier d’inscription, à la dernière étape intitulée «Validation», laissez le champ «code d’inscription» libre sauf si l’ESJ Lille vous a transmis un code d’inscription spécifique. 

    Le paiement des frais de concours génère un mail automatique de validation de votre inscription. Après vérification de votre dossier, vous recevrez, quelques jours avant les épreuves, un mail de confirmation d’inscription avec votre numéro de candidature et la convocation aux épreuves écrites. 

    Aucun remboursement ne sera accepté, quel qu’en soit le motif.



  • Troisième phase obligatoire : l'envoi par voie postale des pièces justificatives uniquement pour les candidats admissibles aux oraux

    À l’issue des résultats des épreuves écrites, si vous êtes admissible, et seulement si vous êtes admissible, vous devrez envoyer par courrier des pièces justificatives. L’envoi de ces pièces est obligatoire.

    Le courrier doit être adressé à :
    ESJ Lille
    Concours filière généraliste 2020
    50, rue Gauthier-de-Châtillon
    59046 Lille cedex

  • Plus de détails sur cette étape

    Liste des pièces justificatives : 

    • Un CV
    • Une lettre de motivation. Cette lettre de 1000 mots maximum doit vous permettre de vous présenter et de mettre en avant des éléments de votre parcours et de votre motivation que le dossier ne fait pas apparaître. Vous devez, en premier lieu, expliquer  votre intérêt pour la formation. Pourquoi avoir choisi cette formation ? Quel événement, quel fait dans votre vie vous a mené vers le journalisme ? Expliquez pourquoi vous avez privilégié ce choix plutôt qu’un autre ? Quel est votre projet professionnel ?
    • Une copie de votre pièce d’identité (carte d’identité ou passeport)
    • Une photo d’identité avec votre nom et prénom au dos
    • Un justificatif du bac +3 validé ou 180 ECTS (diplôme ou relevé de notes justifiant de l’obtention du diplôme). Si vous êtes en cours de validation merci de joindre une attestation d’inscription universitaire prouvant votre inscription en L3
    • Un avis définitif de bourse 2019-2020 (pour les étudiants boursiers). Attention l’avis conditionnel de bourse n’est pas accepté.


Aménagement des épreuves

Un aménagement pourra être accordé après réception d’un certificat médical délivré uniquement par un médecin désigné par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). (circulaire MEN n°2006-215 du 26/12/06)

Pour obtenir ce certificat, les candidats élèves des classes préparatoires doivent effectuer la demande auprès du médecin scolaire de leur établissement. Les candidats relevant des universités doivent s’adresser au médecin du Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS).


Depuis son ouverture en 1924, l’ESJ Lille accueille des étudiants internationaux, ils sont ainsi plus de 550 à être passés par l’école. Les étudiants peuvent postuler à tous les cursus de l’ESJ Lille. Il existe une admission spécifique pour le master généraliste de l’école.
Les étudiants internationaux suivent les mêmes enseignements que les étudiants français inscrits au master généraliste et obtiennent le même diplôme à l’issue de leur formation, c’est-à-dire un double diplôme : le diplôme de l’ESJ Lille et le diplôme de Sciences Po Lille.

Vous êtes de nationalité étrangère :

Vous passez par la procédure de recrutement internationale (formulaire + dossier + entretien avec le jury).
Les ressortissants belges et suisses sont concernés.

Vous êtes de nationalité française :

Vous passez le concours généraliste.
Il est possible de faire une demande de dérogation pour passer le concours international. Elle sera examinée sur demande écrite par un jury qui se réunira fin février 2021 (après cette date, aucune dérogation ne sera possible).

Condition préalable pour effectuer cette demande de dérogation : résider à l’étranger depuis au moins cinq ans.

Vous êtes bi-national (nationalité française et étrangère) :

Vous passez le concours généraliste.
Il est possible de faire une demande de dérogation pour passer par la procédure de recrutement internationale. Elle sera examinée sur demande écrite par un jury qui se réunira fin février 2021 (après cette date, aucune dérogation ne sera possible).

A noter :  Les étudiants admis à l'issue de la procédure internationale se conforment aux frais de scolarité liés à cette procédure.
Prérequis académiques et linguistiques :
  • Maîtriser la langue française à un niveau C1 (oral et écrit)
  • Être titulaire d’un diplôme, toutes disciplines confondues, validant au minimum trois ans d’études supérieures (équivalent au diplôme de licence)
Étape 1

Formulaire et dépôt des pièces pour le dossier de candidature en ligne et paiement des frais de dossier

Frais de dossier : 150€
Étape 2

Entretien professionnel de sélection avec le jury
(45 minutes via Skype)

Seules les candidatures complètes seront examinées (formulaire rempli + documents requis fournis + frais de dossier acquittés). Le nombre d’étudiants admis sera déterminé par le jury à l’issue de la délibération.
Attention, déposer une candidature n’est pas synonyme d’admission. La décision d’admission vous sera communiquée à l’issue de la procédure d’admission : recevabilité et qualité du dossier, entretien avec le jury et votre possibilité de prise en charge des frais de séjour et de scolarité.

Les inscriptions sont ouvertes
  • Copie de votre acte de naissance (format PDF ou JPEG)
  • Copie de votre passeport en vigueur (format PDF ou JPEG)
  • Une photo couleur format passeport (format JPEG)
  • Copie de vos derniers diplômes et attestations de réussite
  • Copie de votre certificat de scolarité si vous êtes étudiant(e) en 2019-2020
  • Curriculum vitae (format PDF)
  • Lettre de motivation pour la formation en journalisme (format PDF)
  • Projet professionnel : 1 page (format PDF)
  • Certification niveau C1 en FLE datant de moins de deux ans si vous disposez d’une attestation validant votre niveau
  • Lettre de recommandation (stage ou emploi dans une entreprise de média, enseignant) – facultatif
Ces pièces conditionnent la validation de votre candidature.
Date limite des demandes de dérogation : 12 février 2021

Date limite de candidature : 23 mars 2021

Pour les candidats postulant à une bourse d’études du gouvernement français auprès de Campus France dans leur pays de résidence, veuillez nous informer de la date limite de dépôt de votre dossier auprès de Campus France et des dates de commission.


Entretiens en visioconférence avec le jury : 8, 9 et 12 avril 2021

Annonce des résultats d’admission : 16 avril 2021


Contact
Rachel Bertout

(+33)3 20 30 44 35
rachel.bertout@esj-lille.fr

Montant annuel des frais de scolarité :
5 800€

Vous pouvez éventuellement bénéficier d'une bourse d'études ou d'une allocation d'études en sollicitant les différentes institutions de votre pays de résidence.

Depuis l’accord de double diplomation avec Sciences Po Lille, les étudiants doivent également acquitter les frais de scolarité de Sciences Po Lille qui s’élevaient en 2019-2020 à 1210 euros (gratuité pour les boursiers sur critères sociaux).



Télépréparation aux concours
des écoles de journalisme

L’ESJ Lille propose une télépréparation pour préparer les concours
des 14 écoles de journalisme reconnues par la profession.
3 sessions sont programmées entre septembre 2020 et mai 2021.

Accéder

Master
Climat et Médias

Master
Journalisme scientifique

Voir toutes les actus